La faune

Au milieu de l’agitation du centre ville à Vancouver, il est difficile à croire que pas loin de là, on puisse trouver une grande diversité de faune sauvage. Vancouver est située sur les rives de la rivière Fraser et de son vaste estuaire où elle se jette dans l’océan Pacifique. Prenant sa source dans les Montagnes Rocheuses, c’est la plus grande rivière de Colombie-Britannique. Elle transporte 20 millions de tonnes de sédiments qu’elle dépose dans l’océan chaque année. Ces sédiments nutritifs nourrissent une grande diversité de formes de vie. Des dizaines de millions de saumons remontent la rivière tous les ans, attirant après eux une quantité de prédateurs ainsi que nos orques résidentes.

Les orques – ou épaulards- (Orcinus orca)

On remarque trois types différents d’orques sur les zones côtières de la Colombie-Britannique; ce sont les résidentes, les transitoires et celles de haute mer. Bien qu’elles possèdent des aspects biologiques et écologiques bien différents les unes des autres, leur différence principale est leur alimentation. Les résidentes se nourrissent de saumon, les transitoires chassent d’autres mammifères comme les phoques et les marsouins et pour celles de haute mer, on ne le sait pas entièrement car elles ne se rapprochent pas souvent de nos côtes. On pense qu’elles se nourrissent de requins et de grands poissons.

Pendant la plupart de nos excursions nous rencontrons des membres de la communauté des orques résidentes du sud.

On observe des orques résidentes pendant toute l’année. Cependant, leur présence est plus consistante pendant le printemps, l’été et le début de l’automne lorsque les saumons viennent remonter les rivières pour frayer.

On peut aussi observer des orques transitoires tout au long de l’année. Leurs mouvements furtifs sont imprévisibles et pour cela il est plus difficile de les repérer que les résidentes.

Les phoques (Phoca vitulina)

Les phoques sont les animaux marins les plus répandus dans notre région; nous en voyons 95% des fois pendant nos excursions journalières à travers la saison.

Les lions de mer de Steller (Eumetopias jubatus)

On rencontre fréquemment des Lions de mer de Steller aux mois d´avril et mai, puis en septembre et octobre. En été ils se déplacent plus au nord où ils se reproduisent.

Les lions de mer de Californie (Zalophus californianus)

Comme leur nom l’indique, ces lions de mer se reproduisent sur les côtes sud de la Californie. La saison de reproduction terminée, un grand nombre d’entre eux émigrent vers le nord, en Colombie-Britannique.

Les marsouins (Phocoena phocoena)

Les marsouins sont des animaux marins timides. Il est difficile de s’en approcher. Cependant nous en rencontrons régulièrement pendant toute la saison.

Les baleines grises (Estrichtius Robustus)

On trouve les baleines grises dans les eaux côtières peu profondes du nord du Pacifique. Elles entreprennent l’une des plus longues migrations annuelles du monde des mammifères, se déplaçant à plus de 8000 Km des lagons mexicains où elles se reproduisent, jusqu’en Alaska où elles trouvent une bonne quantité de nourriture. Certaines d’entre elles n’entreprennent pas le voyage et demeurent dans les eaux côtières du Washington et de la Colombie-Britannique.

On rencontre plus fréquemment des baleines grises pendant nos excursions entre avril et juin

Les marsouins Dall (Phocenoides dalli)

Les marsouins Dall sont de petites baleines à dents qu’on trouve dans le nord du Pacifique. On les rencontre durant toute la saison.

Les baleines à bosse (Megaptera noveangliae)

On voit de plus en plus de baleines à bosse le long de la côte de Colombie-Britannique. On les rencontre plus souvent entre septembre et en octobre.